Scones aux framboises

scone framboise

D’origine anglaise, le scone est un hybride entre le biscuit et le gâteau. Il est parfait pour la pause d’après-midi, accompagné d’une tasse de thé Earl Grey. Je sous suggère aussi de le servir en déjeûner, pour le plaisir de vos tout-petits.

La recette que je vous propose est conçue à partir de farine d’amande, ce qui rend les scones d’autant plus savoureux. Généralement, cette recette contient beaucoup de sucre et de beurre: cette version est « allégée ». Elle ne contient pas de beurre, mais plutôt de l’huile d’olive. Le sucrant utilisé est le sirop d’érable, mais vous pouvez utiliser l’agave ou même le miel.

D’ailleurs, c’est une recette qui se fait bien à partir des ingrédients que vous avez. Bleuets, fraises ou framboises, utilisez les fruits que vous avez sous la main. 🙂

Portions : Beaucoup!
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 25 minutes

Ingrédients

  • 2 tasses de farine d’amande
  • 1  1/2 tasse de farine de blé
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • 2 oeufs
  • 1/4 tasse d’huile d’olive peu parfumée
  • 1 c. à table de sirop d’érable
  • 1 c. a thé d’extrait de vanille
  • 1 tasse de framboises
  • 1 jaune d’oeuf
  • 2 c. à table de lait

Préparation

  1. Préchauffer le four à 300°F
  2. Au robot culinaire, mélanger la farine d’amande, la farine de blé et la poudre à pâte.
  3. Ajouter les oeufs, le sirop d’érable et l’extrait de vanille, jusqu’à l’obtention d’une pâte.
  4. Incorporer les framboises au mélange.
  5. Transférer la pâte sur une surface plane, et à l’aide d’un emporte-pièce, découper les scones.
  6. Mélanger le jaune d’oeuf au lait, et à l’aide d’un pinceau, badigeonner les scones.
  7. Enfourner pendant 25 minutes.
Tagués avec : , ,

Avoine parfait à la cannelle et aux petits fruits sur le pouce (à préparer la veille)

On n’insistera jamais trop sur l’importance de bien déjeuner afin de commencer la journée du bon pied. Il n’est pas rare que les matins de semaine nous bousculent après qu’on ait voulu gagner quelques minutes de sommeil supplémentaires en appuyant une fois de trop sur le snooze du cadran. C’est dans ces moments-là qu’on en est quittes à se contenter d’une cuillerée du repas de la veille à la sauvette, d’un de ces indigestes et trop-gras-trop-caloriques-trop-toute « viennoiserie » du dépanneur, d’un sandwich au café du coin ou encore de rien pantoute.

Cette époque est révolue car je vous propose LE déjeuner santé facile à faire qu’on prépare la veille en un tour de main. Peut se déguster tranquillement les matins plus zen ou là où vous êtes appelés, dans un pot Mason, vous donnant en prime un look « je-mange-santé-et-je-suis-à-mon-affaire » du tonnerre!

Portions : 4 portions

Préparation : 5 minutes
Réfrigération : Durant la nuit (ou je suppose un minimum de 2 heures)

Ingrédients

  • 1 1/2 tasse de flocons d’avoine
  • 2 tasses de lait de riz (ou autre lait végétal)
  • 1 banane (moyenne/grosse)
  • 4 c. à soupe (60 mL) de graines de chia
  • 3/4 c. à thé de cannelle
  • Petits fruits au choix

Préparation

  1. Dans un bol, écraser la banane avec une fourchette pour qu’elle devienne en purée.
  2. Ajouter tous les ingrédients, à l’exception des petits fruits.
  3. Mélanger.
  4. Couvrir et réfrigérer jusqu’au lendemain.

Au matin, vous n’aurez qu’à vous servir une portion dans le contenant de votre choix, de le garnir de petits fruits et mélanger.

Astuce

J’ai souvent des restants de petits fruits congelés que j’utilise pour mes smoothies. Avant de partir pour le travail ou l’université, j’en mets une poignée sur ma portion d’avoine, dans un pot Mason et c’est à point quand j’arrive à destination.

Recette inspirée de : Liddon, A. (2014). Effortless vegan overnight oats In The oh she glows cookbook. Toronto: Penguin Books, p. 29.

Tagués avec : , , , , ,

Les objectifs S.M.A.R.T.

Établir des objectifs est un processus important dans le maintien, la perte, ou le gain de poids. Pour les mesurer, on s’en remet aux objectifs S.M.A.R.T. (Spéficique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temps). Ceux-ci vous aideront à fixer votre objectif… et à l’atteindre.

1) Spécifique

L’objectif doit être clair comme de l’eau de roche. Pour commencer, définissez l’ultime but de votre quête. Est-ce de pouvoir courir 5km sans vous arrêter? Est-ce d’être capable d’augmenter vos charges de 2,5lbs par semaine sur un exercice spéficique? Ou est-ce de participer à une activité physique trois fois par semaine?

2) Mesurable

Pour évaluer ses résultats, il est important de pouvoir les mesurer. Dépendamment de votre objectif, vous pouvez soit déterminer vos charges levées à chaque entraînement, à vous peser et à vous mesurer, à rencontrer un médecin pour faire un bilan complet de votre santé.

3) Atteignable

Il importe de se fixer un objectif que vous pourrez atteindre – afin de ne pas vous décourager inutilement. Prenez en compte vos engagements familiaux et professionnels, et dénichez la recette parfaite. Si vous décidez de prendre 15lbs en deux semaines, il est fort probable que vous n’y arrivez pas. Par contre, si vous optez de prendre 15lbs en 12 semaines, vos chances de réussite seront meilleures.

4) Réaliste

Avoir un objectif réaliste se démarque d’un objectif atteignable. C’est dans la façon que vous y arriverez qui fera toute la différence. Supposons que vous voulez prendre 15lbs de masse musculaire en douze semaines. Si vous mangez uniquement trois repas par jour et que vous ne vous entraînez pas en conséquence, vous ne serez jamais capable de muscler votre corps. Soyez honnête envers vous-même, et réalisez que vous devez accomplir de nombreux efforts pour parvenir à votre objectif final.

5) Temps

Préparez-vous un plan d’attaque. Déterminez combien de fois vous vous entraînerez, sur une période déterminée.

Alors, quel est votre objectif S.M.A.R.T.?

 

 

Tagués avec : ,

Courge spaghetti gratinée aux épinards

Disons que je n’ai jamais été fan des courges. Je ne rappelle quand j’étais plus jeune, ma mère avait mis des courges dans une crème de légumes que j’avais bien aimé. Quand elle m’avait divulgué cette information, j’avais crié à l’empoisonnement. Ma famille ne manque jamais de me le rappeler d’ailleurs 😉

Ceci dit, ça fait plusieurs fois qu’on me vente les vertus de la courge-spaghetti. En effet, elle contient bien moins de gras et de calories que les pâtes régulières. J’ai donc décidé d’essayer ça. Verdict, c’est un peu plus long à faire, mais ça vaut vraiment le coup!

Portions : 6 à 8 portions

Préparation : 60 minutes
Cuisson : 35 minutes

Ingrédients

  • 1 grosse courge spaghetti
  • 1 c. à soupe de beurre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 gros oignon émincé
  • 1/4 de t. de farine (avec un peu de fécule de maïs)
  • 2 t. de lait
  • 1 t. de bouillon de poulet (ou de légume)
  • Fromage cheddar, au goût
  • Sel et poivre, au goût
  • 4 t. de bébés épinards
  • Parmesan râpé au goût

Préparation de la courge

  1. Préchauffer le four à 375ºF.
  2. Couper la courge sur la longueur. Retirer les noyaux.
  3. Placer les deux moitiés de courge sur une plaque à cuisson, parties coupées vers le bas. Faire cuire pendant 1h.
  4. (Vous pouvez commencer la préparation de la recette ici.)
  5. Sortir du four et laisser refroidir un peu. Laisser le four allumé.
  6. Gratter l’intérieur de la courge avec une fourchette, le tout se séparera tout seul, formant des fibres semblables à des pâtes.

Préparation de la recette

  1. Faire chauffer le beurre et l’huile dans une casserole à feu moyen.
  2. Ajouter les oignons et faire sauter environ 2 minutes. Ajouter la farine et réduire à feu doux en continuant de remuer pendant 3-4 minutes.
  3. Ajouter le lait et le bouillon, en fouettant constamment. Monter la température du rond à moyen-fort jusqu’à ébullition, et que la sauce soit épaisse et lisse. Assaisonner de sel et de poivre au goût.
  4. Une fois la sauce épaissie, retirer du feu et ajouter le cheddar et remuer jusqu’à ce qu’il soit fondu.
  5. Ajouter la courge spaghetti et les bébés épinards et bien mélanger.
  6. Verser le tout dans un plat en pyrex et saupoudrer de parmesan.
  7. Remettre au four pendant 25 à 30 minutes, jusqu’à ce que ça bouillonne et que le dessus soit bruni.

Recette originale / inspiré de : Skinny Taste

Tagués avec : , ,

Le Gym à l’année, est-ce possible?

Poids gym

Certaines personnes aiment s’entraîner à la maison, d’autres à l’extérieur et d’autres au gym. Il n’y a pas d’endroit meilleur que d’autres: l’idéal est de trouver l’endroit où vous êtes le plus confortable pour vous entraîner.

Pour moi, c’est un mélange entre l’entraînement au gym et l’entraînement à l’extérieur. Cela fait maintenant six ans que je m’entraîne en salle d’entraînement. Je dirais donc que oui, il est possible de se motiver à y aller à l’année longue!

Dépendamment de ce que vous recherchez dans votre entraînement, si vous décidez d’aller au gym, vous pourriez y passer beaucoup de temps. J’aime comparer le fait d’aller au gym à quelqu’un qui fait une course. Il y a différentes façons de la compléter: on peut partir en sprint et dépenser toute notre énergie d’un seul coup; on peut avoir besoin de prendre une pause rendu à mi-chemin; on peut y aller par intervalles; on peut y aller modérément et prendre notre temps pour ne pas trop se fatiguer, et réussir à courir jusqu’au bout sans arrêt. Le gym, c’est la même chose. Si du jour au lendemain vous décidez d’aller au gym à chaque jour, comme un sprint, vous serez probablement capable pendant quelques semaines, voire quelques mois. Mais les concessions que vous devrez faire dans votre horaire pour y arriver finiront par vous rattraper.

printemps ete automne hiver saisons

Personnellement, j’ai préféré y aller modérément. J’ai commencé par deux jours par semaine. Je suis passé à trois entraînements par semaine un peu plus tard. Je me suis rendu compte de ce que je recherchais dans un entraînement: je n’avais pas besoin d’y aller plus souvent. Je pense que tout le monde doit trouver son rythme, peu importe le type d’entraînement. L’important c’est de commencer tranquillement et de voir comment vous pourrez l’intégrer à votre routine quotidienne.

Aussi, il est important de changer vos exercices régulièrement pour vous garder motivé. Faire les mêmes exercices pendant plusieurs mois est déconseillé, et vous finirez par vous blaser. Si vous avez des exercices que vous n’aimez pas, faites les changer! Si vous devez aller au gym pour faire quelque chose que vous n’aimez pas, vous ne voudrez même pas vous rendre à votre entraînement.

Bon entraînement! 🙂

Tagués avec : , ,
Top